Efficacité énergétique et ventilation enfin réconciliées

La réduction de la ventilation pour réaliser des économies d’énergie impacte négativement la qualité de l’air intérieur en augmentant le taux de confinement et la concentration de polluants en outre, la qualité de l’environnement de travail est une préoccupation devenue majeure pour les employés.

Comment réconcilier efficacité énergétique et QAI ?

L’efficacité énergétique des bâtiments est un sujet majeur pour n’importe quel gestionnaire. Un des axes principaux de déperdition énergétique est la ventilation. La ventilation renouvelle l’air intérieur avec de l’air extérieur chauffé ou climatisé. La problématique est complexe car l’air intérieur contient des polluants qu’il faut éliminer et des calories qu’il faut conserver. L’air extérieur chaud ou froid en fonction des saisons contient également des polluants générés par l’industrie et la circulation automobile. Comment faire pour piloter cette équation complexe ?

En analysant la qualité de l’air intérieur en continu grâce à la gamme NEMo. Réaliser des campagnes de mesure de la qualité de l’air d’une semaine pour régler vos installations et équilibrer les systèmes. Optimiser ainsi vos bilans sur des paramètres de confort (CO2, Humidité relative) et de santé (PM, Formaldéhyde…).

Les avantages de l’offre NEMo:

  • Multiparamètre
  • Connectée
  • Orientée économie énergie et santé
  • Economique

Une solution Unique

Le NEMo est la seule centrale PRO mobile proposant une configuration personalisable et intégrant des paramètres « santé » comme le formaldéhyde avec des mesures fiables.

La gamme d’analyseur NEMo offre plusieurs possibilités d’utilisation.

La station d’analyse QAI NEMo est la seule solution nomade, spécifique et en continu pour la mesure de formaldéhyde et le confinement fiable pour ses diagnostics grâce à un capteur unique et breveté CEA CNRS Ethera.

Le NEMo XT se monte en poste fixe et transmet les informations en temps réel tandis que le NEMo Log® permet l’enregistrement des valeurs pour une campagne de mesure jusqu’à une semaine.

 

2 salariés sur 3 jugent que l’air à leur poste de travail n’est pas de bonne qualité.

 

Selon une étude de l’OQAI réalisée 2014, 38% des employés français intérogés jugent que la qualité de l’air à leurs postes de travail est de mauvaise qualité. Retrouvez le lien de téléchargement de cette étude ci-dessous.

Les avantages d’appliquer une bonne gestion de la qualité de l’air pour l’entreprise:

Une bonne qualité de l’air sur les postes de travail permet de réaliser des économies conséquentes sur l’énergie. En outre, l’absentéisme se réduisant, la productivité et le bien-être sont concrètement améliorés. En effet, le principal coûts pour les entreprises du tertiaire est lié au ressource humaine (95%). On comprend vite l’intérêt de réduire l’absentéisme.

Pour résumer, les enjeux d’une bonne qualité de l’air sont importants:

  1. Santé et bien-être des travailleurs : la qualité de l’air peut induire différentes pathologies (irritations des voies respiratoires et des muqueuses, asthme, allergies, maux de tête, somnolence, syndrome des bâtiments malsains, etc.).
  2. Économie : Impact de la qualité de l’air démontré sur l’absentéisme et l’efficacité de la ressource humaine.
  3. Environnement : la qualité de l’air et le confort sont deux éléments essentiels du bâtiment durable.

Lien de l’étude OQAI dans les tertiaire:

Produits associés :

Analyseur de la qualité de l’air intérieur NEMo

Plateforme de gestion de données qualité de l'air

Améliorez le confort et la productivité aux postes de travail

Surveillance de la QAI 24h/24h. Interprétation des campagnes ou connexion des stations.